America – Music First!

Paul Pankert

Cette année, le monde célèbre le 75ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, à laquelle l’Amérique a apporté une contribution décisive. Or, aujourd’hui nous sommes confrontés à une image particulièrement sombre et contradictoire de l’Amérique.

Il est grand temps pour l’Ensemble88 de consacrer un concert à la musique américaine, dont la diversité, l’inventivité et l’engagement politique sont devenus un élément indispensable du développement de la musique contemporaine au cours des dernières décennies….

Les œuvres principales du programme sont The Fall of the Empire du “compositeur politique” américain Frédéric Rzewski, ainsi que le jalon musical de la seconde moitié du 20ème siècle: Black Angels de George Crumb, composé il y a exactement 50 ans.

Dans son œuvre The Fall of the Empire, Frédéric Rzewski (* 13 avril 1938 à Westfield, Massachusetts) utilise son style obsédant typique basé sur des textes courts et frappants qui résument en quelques mots des thèmes politiques actuels tels que la guerre, les abus de pouvoir, les problèmes climatiques.

Black Angels, sous-titré Thirteen Images from the Dark Land, est une œuvre pour “quatuor à cordes électriques” du compositeur américain d’avant-garde George Crumb. Il l’a datée vendredi 13 mars 1970 (in tempore belli). L’addition latine “in tempore belli”, en temps de guerre, fait référence à la guerre du Vietnam qui avait lieu au moment de la composition. L’ensemble de l’œuvre est déterminé par les nombres 13 et 7, qui sont traditionnellement liés au destin et destinée. La pièce se caractérise par son instrumentation non conventionnelle, qui nécessite des instruments à cordes électriques, des verres en cristal et deux gongs tam-tam suspendus. L’œuvre se réfère au deuxième mouvement, Andante con moto du quatuor à cordes La jeune fille et la mort de Schubert.

Le programme comprend également pattibox du compositeur new-yorkais Randal Woolf et la composition FakeFlutes de Paul Pankert. Inspiré par l’approche politique actuelle de la réalité, Paul Pankert utilise l’électronique en temps réel pour brouiller les frontières des réalités sonores.

Programme

Paul Pankert : FakeFlutes – flûte, électronique
Frédéric Rzewski : La chute de l’Empire (2007) – perc, voix (extraits)
Randal Woolf: Pattibox – flûte, électronique
George Crumb : Black Angels (1970) – quatuor à cordes

Musiciens

Jan van den Boomen : perc
Anne Davids, flûte
Paul Pankert & Maxime Stasyk, Violons
Dominica Eyckmans, Alto
Jean-Pol Zanutel, violoncelle
NN, électronique

Représentations

26 janvier 2020 @15:00: Lutherse Kerk, Maastricht (Pays-Bas)

6 septembre 2020 @17:00: IKOB, Rotenberg 12b, Eupen